Patrimoine

 

Vous, habitants de notre commune ou simplement visiteurs en promenade en Brenne, pouvez admirer au cœur de notre village, son église de style roman.

Le patron de cette église est Saint-Hilaire, évêque de Poitiers, dont la fête se célèbre le 13 janvier.

La paroisse primitive dépendait de l’abbaye de Méobecq dont le roi Dagobert avait doté la Brenne, le tout formait la terre de Saint-Pierre.

Elle fut construite en 1174 et il ne reste de cette époque que la porte principale et les chapiteaux romans.

La nef, le chœur, les chapelles et le clocher sont de construction plus récente, vers 1873.

En 1954, le clocher fut refait par une entreprise locale, celle des frères PINAULT et les NOVELLIENS furent nombreux à escalader l’échelle et à admirer les environs du haut des 25 mètres de clocher. Selon la tradition, le coq descendit de son clocher pour être présenté dans les foyers du village, puis il reprit sa place.

Jusqu’en 1910, l’église avait son presbytère attenant, vers 1913 la commune le racheta et y fit construire la Mairie.

Le demier prêtre résident fut M. l’abbé PERROT qui resta à Neuillay de 1902 à 1950.

A l’intérieur de ce magnifique édifice, vous pouvez y admirer quelques statues, dont une très ancienne vierge en bois.

Aujourd’hui, notre église est rayonnante et fait partie intégrante de notre cher patrimoine que les municipalités respectives ont su conserver.

Le chauffage y a été installé, certains vitraux refaits, les enduits extérieurs magnifiquement gardés dans le style du village et dernièrement (pendant la canicule) un gros travail de charpente et de couverture a été effectué.

Enfin pour couronner brillamment l’ensemble, les registres paroissiaux de la commune (1639 à 1842 soit 12 registres) ont fait l’objet d’une rénovation complète (un véritable trésor d’information).